Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2015 2 29 /09 /septembre /2015 16:51

Contrairement à une idée admise, à laquelle le très savant Frank Sulloway a souscrit succombé (Cf. son "Freud, biologist of the mind" traduction française chez Fayard "Freud, biologiste de l'esprit") le complexe d’œdipe n'a pas été "la grande découverte de Freud", mais une invention opportuniste de son épigone Ernest Jones, pour ses besoins personnels.

Ernest Jones aimait la chair fraîche. Il lui fallait un alibi. Il a profité de la notoriété naissante de Freud pour lui en suggérer l'existence et l'encrer (ou l'ancrer) dans son esprit, prétendant que le personnage d'Hamlet en aurait souffert.

Ce prétendu "complexe" eut le succès que l'on sait. Il permet en effet de disculper les pédoclastes - très improprement qualifiés de pédophiles - en muselant la parole des enfants victimes de leurs agissements : preuve en est le commentaire que le psychiatre et "psychanalyste" (sic) freudien orthodoxe Samuel Lepastier a fait paraître dans "Le Monde" du 8 février 2006, au sujet des "enfants d'Outreau", un commentaire que le quatidien "Le Monde" s'est empressé de publier. Ces enfants auraient surtout été "victimes de leur inconscient" (lire Marie Christine Gryson Dejehansart "Outreau, la vérité abusée" Hugo & Cie, octobre 2009).

Chroniqueur à "la Vie", le psychanalyste Jacques Arènes, avait, dans le milieu des années 1990, coprésidé à Corbeil, dans l'Essonne, une conférence-débat sur la prévention des violences des adolescents.

Il ne lui était pas venu à l'esprit que Sigmund Freud et les psychanalystes inféodés à sa doctrine fallacieuse (à ses élucubrations iatrogènes) y étaient pour quelque chose.

Il aurait fallu que je puisse lui expliquer comment et pourquoi le freudisme est gros de violences, parent qu'il est avec l'idéologie d'un autre autre opportuniste, un certain Adolfus  Hitler, qui comme Sigismund Freud fit fortune et le malheur de l'humanité pourdes raisons insconscientes, que Jacques Lacan, bon lecteur de Schopenhauer, avait parfaitement prercé à jour, mais trop  compromettantes pour son égo à être tout de go exposées. 

Freud prônait lui aussi en privé l'élimination physique des fous.

Il confessait en privéque les "fous" (ses patients)  l'insupportaient, qu'ils ne servaient qu'à le faire vivre et à ses recherches, que le mieux serait "d'en faire des cargaisons et de les couler".  Ils "font dégénérer l'humanité" disait aussi d'eux le Dr. Anders Eliasson, un psychiatre Suédois que Auguste Strindberg avait été consulter à Lund. Le Dr. Eliasson était une de ses vieilles connaissances chez qui il avait été chercher refuge à un moment difficile de sa vie.

Que Jacques Arènes lise ou relise Eva Thomas ("Le viol du Silence", ou "Le sang des mots", ou encore Catherine Bonnet "L'enfance muselée", paru en 2007 aux éditions Mols (un éditeur toulousain qui a édité "Silence, on tue les enfants", préfacé par le Pr. Léon Schwarzenberg et postacé par le psychiatre belge Marc Reisinger, qui atteste de la véracité du récit.  

Que Jacques Arènes interroge le Dr. Catherine Bonnet, s'il a l'occasion de se rendre au Vatican et de l'y rencontrer, sur le fait qu'elle m'avait demandé pardon en juin 1999 après qu'elle a fini par comprendre que j'avais cherché non pas à l'empêcher de faire des signalements d'agressions pédoclastiques mais avais été bien intentionné à son égard en cherchant à lui éviter des "ennuis" - c'est-à-dire les violences institutionnelles dont j'avais moi-même fait l'expérience et les frais, violences qui m'ont été ruineuses - quand j'ai été la prévenir, en octobre 1996,  de ce qu'il ne fallait surtout faire des signalements de d'agressions pédoclasiques au conseil de l'Ordre des médecins, celui abritant en son sein et protégeant en fait lesdits pédoclastes, même ceux qui ont fait l'objet d'une condamnation pénale (par exemple à Yffiniac dans les Côtes d'Armor !). 

Que Jacques Arènes se renseigne, qu'il lise le psychanalyste Pierre LASSUS, qui comme moi est bien conscient de ce que le "complexe d’œdipe" est une invention fallacieuse à l'usage des pédoclastes, (Cf. aussi à "ordonnance de non-lieu abusive et omerta médicale" sur http://genocides.over-blog.com, en rapport avec l'affaire qui m'a opposée aux médecins de la Clinique Léon Elmelik, "protégés en hauts" c'est-à-dire par lOrdre des médecins et le parquet malgré, ou plutôt à cause, de ce qui s'y passait) 

Partager cet article

Repost 0
Published by leon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens