Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2015 5 11 /12 /décembre /2015 16:29

En attendant que la fusion nucléaire prenne le relai et que je

précise un peu mieux les paramètres établissant qu'une des

meilleures solutions au problème de l'approvisionnement en

énergies renouvelables est quasi inépuisable (inépuisable à

l'échelle humaine) madame Dahan Dalmedico ferait bien de

se pencher sur une technologie, aussi simple que bonjour, qui

permet de récupérer beaucoup plus massivement,

économiquement et écologiquement l'énergie des marées que

les lourdes constructions de barrages, tel celui construit

dans les années 1960 entre Dinard et Saint-Malo dans la

baie de la Rance, ou celui plus récemment mis en service en

Corée.

Une technologie que j'ai mis plus de quarante ans à mettre au point.

Ce procédé n'a pas été pris en considération par les "responsables" (?) gouvernementaux de l'Energie et de l'Ecologie, qui imitent en cela les neurologues qui avaient de façon (très) méprisante fait fi de la proposition que j'avais formulée en 1990, qui désormais est reconnue sous le nom

de "syndrome NDB12PP" à la place de celui que j'avais proposé de « carence vitaminique B12 avec test de Schilling Schilling normal ET vitaminémie B12 normale » (voir sur le Web les dramatiques circonstances de sa négation puis de sa reconnaissance « dans le milieu des années 1990 » (sic). Sa non reconnaissance expliquait pourquoi l'état d'un malade (en l'occurrence mon père) était "voué à une inéluctable plus grande aggravation" (sic) qui effectivement faillit aboutir à sa mort, jusqu'à ce que les infirmières du Service où il était hospitalisé se rangent à mon avis, ce qui me permit de lui administrer in extremis le traitement approprié.

Ce faisant, non seulement j'avais fait mentir le pronostic de ses médecins neurologues, mais je mettais en évidence qu'il ne fallait opas confondre la maladie d'Alzheimer et les DTA incurables avec ledit syndrome, de traitement facile et économique.

En sera-il-de de même pour le climat ?

Qui dans cette affaire de transition énergétique soluble dans le STSMC * prendra mon parti, comme avaient su le faire en 1990 les infirmière de l'hôpital Charles-Foix, au lieu de me traiter, comme je l'avais été par les savants (?) neurologues de mon père, qui par leurs prescriptions, savamment (?) erronées avaient failli tuer leur malade ?

Partager cet article

Repost 0
Published by leon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens