Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2016 1 02 /05 /mai /2016 11:39

Comment rendre intelligiblement compte, quand on n'est pas Proust, de ce qu'un an et demi après qu'il m'a fallu, en septembre 1990, dans des circonstanceds dramatiques, pour ne pas les dires épouvantables, tant l'état du malade était devenu effroyable (cf. sur ce  blog  l'article "Une nuit vitaminée") apporter la preuve de ce que j'avais prétendu, à propos de mon père, hospitalisé depuis le 2 août dans le Service de neurologie du professeur Gérard Saïd (à l'hôpital Bicêtre) et pour lequel les examens de laboratoires réalisés à son entrée dans ce Service (notamment le test de Schilling et la cobalaminémie, qui servent à caractériser la maladie de Biermer et les états cobalamino-carentiels) furent déclarés normaux, que ni la normalité du test de Schilling, ni même, et paradoxalement, la normalité de la mesure de la cobalaminémie (le taux sanguin de vitamine B12), n'excluaient la possibilité de ce qu'il puisse s'agir d'un syndrome neuro-anémique de même nature que celui qui relève de l'anémie de Biermer, et qu'il convenait par conséquent de le traiter de la même façon que s'il s'agissait de cette maladie, c'est-à-dire sans tarder  (de façon urgente) par une vitaminothérapie B12  intensive, l'Ordre des médecins dépêcha un de ses plus "hauts" Conseillers, le docteur Patrice Bodenan trouver le professeur Gérard Saïd pour s'entendre avec lui afin que l'aricle  L 469 du CSP (Code de la Santé Publique) me soit appliqué.

D'en apporter la preuve m'a ruiné, financièrement et moralement, similairement à ce qu’il en a été, après moi, de Stéphanie Gibaud, après qu’elle a fait état des activités illicites d’UBS en France, mais moi parce que ... cf. Anne-Marie Casteret «L’affaire du sang», parce qu'elle concerne  ce qui est arrivé à mon père en août septembre 1990, et à moi par ricochet. c'est-à_dire et les dispostions prises pour que ni le CNTS ni l'AP - HP c'est-à-dire les ministères de tutelle n'aient à assumer la responsabilité et les conséquences financières des terribles conséquences de ces transfusions.

Ainsi s'explique que les tests ci-dessus décrits aient été à faux déclarés normaux alors qu'ils ne l'étaient pas

Plus sur 34640255, 69970222  et 108281777 html

La SOLUTION est La France, écrit et répéte Maître Frédéric Salat-Baroux,  ex Conseiller et Directeur de Cabinets ministériels.

En effet, on y a trouver LA SOLUTION  pour "résoudre" le plus économiquement possible «L’affaire du sang».

Aux dépens des malades et de leur famille.

Et Maître Salat-Baroux de trouver que la France est Grande et Généreuse !

Cf. aussi ce qui s'est passé 7 ans plus tard dans le Service du même docteur Olivier Ille au CHU Mantes la Jolie dans semblables situations, pieusement catholique sous la direction du même, avec cette fois Christine Malèvre pour les exécuter.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by leon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens