Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 mars 2017 4 23 /03 /mars /2017 17:32

Voler à Pierrette Lalune un chouia de son énergie pour remettre la France en marche et lui permettre de financer le R.U.E.  (*)  est-ce demander la lune ?

Et est-ce plus immoral que faire les poches des contribuables pour s'en mettre plein les fouilles ?

La France devrait, compte tenu de son génie, pouvoir se remettre en marche, et devenir dans les années à venir, comme l'avaient pensé de façon projective les Danois en 1986 pour l'an 2000, la première puissance économique d'Europe !

La projection est un mécanisme paranoïaque. Les paranoïaques attribuent à d’autres leur propre équation. C’est que les Danois ont un système judiciaire qui se situe au premier rang en l'Europe, alors que celui de la France est situé dans les trente-septième dessous rang.

Le coût de ce mauvais fonctionnement lui coûte des centaines de milliards?

Alors pensez-vous  que c’est avec Dominique Macron qu’on va pouvoir remettre la France en marche ?

Il a certes été ministre de l'Economie et de Recherche dans le gouvernent de Manuel Valls, mais en 1986, il n’avait encore que 9 ans et ne volait pas de ses propres zèles, alors que Bibifricotin de la Recherche-Optimale est plus âgé. Il a fallu à celui-ci près de quarante ans pour trouver le moyen de prendre sans qu'elle ne s'en rende bien compte à la Lune de quoi remettre la France en marche. 

Les Danois n'avaient pas tenu compte de cet aspect des choses. Au Danemark on ne peut pas voler un brin de persil dans un supermarché sans se faire tancer. La France souffre de ce désavantage, qui fait qu'elle n'a pas pu devenir en l’an 2000 ce qu'elle aurait pu, et fait qu’elle se trouve en 2017 en sous France d'une "ATTEINTE DIFFUSE DE SON SYSTEME POLITICO-FINANCIER" , une atteinte profonde qui la rend tétraplégique et paralytique.

Cette paralysie fait que même si on démontrait aux docteurs de l’économie qu'un traitement existe, qui lui permettrait de marcher et d'aller de l'avant, simplement en volant un peu de son énergie à la Lune, sans qu'elle ne s'en rende compte et sans que cela lui soit dommageable, l'énergie dont les Français et les Terriens ont besoin - le président d'EDF s'y refuserait probablement. Non pas parce que ce serait du vol, mais parce ce petit vol au profit de la Terre et des Terriens viendrait contrarier des positions établies.

Pour des raisons similaires les neurologues de l'hôpital Bicêtre avaient refusé en 1990 à un malade - et probablement à bien d'autres souffrant de ce qu'ils avaient appelé une "atteinte diffuse du système nerveux", qui les rend tétraplégiques et donc incapables de marcher - le très simple traitement qui leur aurait permis de se rétablir et de remarcher normalement. Il avait fallu attendre que Bibifricotin de la Recherche-Médicale se mêle de démêler leur embrouille pour que leur malade remarche ! (voir texte précédent qui se trouve à la suite de celui-ci)

Les capacités du dispositif qui permet de subtiliser à la Lune l’énergie nécessaire à la Terre sont supérieures à celles des réacteurs nucléaires. Il pourrait être très rapidement mis en service un peu partout sur la Terre et se substituer aux énergies fossiles pour ce qui est de la production d'énergie électrique. Il s'agit d'un dispositif qui exploite les lois de la physique classique, et non pas celles de la physique quantique. Il a déjà été mis à contribution, a titre expérimental et avec succès, mais il n'a pas été reconduit à cause de son coût trop élevé et d'autres inconvénients : trop peu de sites se prêtent à son exploitation alors que celui que propose Bibifricotin de la Recherche de Solutions Optimale permet de récupérer cette énergie de façon ubiqui-terre. Des milliers de térawatts peuvent être subtilement subtilisées à la Lune sans qu'Elle ne s'en rende compte,.

Cette énergie est déjà récupérée, mais de façon infime et à grand frais au moyen de barrages, tel par exemple celui réalisé dans les années 1960 entre Dinard et Saint-Malo.

L'usine marémotrice de la Rance délivre déjà 240 mégawatts, soit le quart de la puissance d'un réacteur nucléaire. De même celui plus récemment construit en Corée. Le dispositif de Bibifricotin  a l'avantage d'être d'un entretien bien plus simple. Il est insensible à la corrosion et est à l'abri des tempêtes, ne gêne pas la navigation comme le font les systèmes fondés sur la récupération de l'énergie de la houle et des vagues, ne pas dépare pas l'horizon comme le font les éoliennes, et ne risque pas l'ensablement ou le déracinement, alors que son rendement sera des milliers de fois plus grand que les dispositifs soi-disant écologiques fondé sur l’exploitation des courants de marées.

Une démonstration in situ  ne prendra que quelques jours et ne coûtera pas cher. Nicolas Hulot parce qu'il est écologique et Benoît Hamon parce qu'il  est économique devraient s'y intéresser et s'entendre pour trouver le moyen de le tester et de le promouvoir.

(*) Revenu Universel d'Existence 

Partager cet article

Repost 0
Published by leon
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens