Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 12:05

 

J'ai signé le manifeste ce matin en faisant observer qu'il  n'y a pas que les jeunes femmes qui sont violées, mais aussi les enfants (et parfois, pour ne pas dire souvent, les nourrissons, qui font pour les pervers sexuels de parfaits "sex toys").  

 

Il faut donc signer la pétition mais aussi oser dénoncer tous les négationnistes, à commencer par Freud, qui avait très perversement  fabriqué un alibi aux violeurs, aux incesteurs et aux pédoclastes du monde en inventant le complexe d'Oedipe

 

Le Professeur Henri Baruk  (Cf. article  suivant) aurait été d'accord avec moi, qui m'avait dit que Freud et son épigone Jacques Lacan  avaient perverti la psychiatrie et réussi à semer partout la haine.  Freud a de fait non seulement fabriqué (et non pas découvert) le complexe d'Oedipe. Pour parfaire son oeuvre de destruction des victimes de viols et d'incestes, il inventa  le concept de "l'enfant pervers polymorphe" et celui de la prostituée infantile (et débile, cependant que des tests psychologiques les créditent d'un QI supérieur à la moyenne. De 130, d'après ce qui a été étudié il a plus d'une dizaine d'années) , inventions qui avaient pour effet de ligoter complètement les victimes. C'est probablement  pourquoi elles furent si bien accueilles, contrairement à ses premières découvertes sur l'origine des névroses dites hystériques, qui en attribuait la responsabilité aux parents). 

  

Une consoeur, fille de médecin qui avait été incestée par son père m'a dit n'avoir pas pu en parler en psychothérapie analytique : son analyste lui avait dit que c'était "un fantasme". Une journaliste, fille de polythecnicien, qui se cache sous le nom de Valérie Talmont, dans son livre sur l'inceste raconté la même chose. (collection "J'ai lu", page 123)

 

De même en ce qui me concerne : j'ai été agressé en 1945 quand j'avais 6 ans dans le cabinet du Dr. B.. Ce  médicastre de quartier avait chez lui installé une chambre avec un grand lit surmonté de grandes lampes censées délivrer des U.V.. (je me demande si elles  n'étaient pas en fait factices. Elles ressemblaient des tubes néon et ne m'ont, d'après mes souvenirs, jamais occasionné de coup de soleil). Quand j'avais quatre ans ce médicastre avait été appelé chez mes parents et avait dans sa brutalité diagnostiqué chez moi une appendicite en enfonçant de tout son poids ses deux pouces dans ma fosse iliaque droite. J'avais crié de douleur et il en avait conclu - à tort - que j'ai une appendicite.  Comme mes parents avaient la hantise du rachitisme, ce sale type (qui laissa un petit voisin mourir d'une tuberculose méningée) en avait profité pour les persuader deux ans plus tard de me faire venir chez lui profiter de son installation. Il ne m'y a pas violer tout de suite,  mais a attendu la troisième ou quatrième séance  pour me mettre et mettre mes parents en confiance. Il habitait un appartement de immeuble voisin du notre, ce qui faisait que je pouvais m'y rendre seul.

 

J'ai après la dernière séance j'ai brusquement changé de caractère. Je me suis mis à devenir craintif à l'extrême, ce que je n'avais pas été plus qu'un autre. Je me mis à faire d'affreux rêves cauchemardesques (qui se sont répétés  jusque très tard dans mon existence). Ils n'étaient que la répétition de la très violente scène d'agression dont j'avais été victime en 1945 alors que j'avais les yeux bandés. Un bandeau de feutre noir me certissait la tête soi-disant pour les protéger des U.V.. Après la dernière séance, je m'étais soudain mis non seulement mis à ne plus vouloir retourner chez lui, mais même passer devant la boutique du coiffeur du coin m'effrayait parce que l' installation me rappelait celle du Dr. B.. Plus tard,  même la vue d'une salle d'opération  dans un film me donnait de vives palpitations, ce qui m'était complétement iincompréhensible.  

 

Excédé par mon comportement, devenu incompréhensible et invivable, pour me faire entendre raison, mon père se mit à me "corriger" violemment,  Un médecin psychiatre, le docteure Moreau-Dreyfus (née Jacqueline Moreau) du dispensaire Furtado-Heine (situé dans une rue adjacente à la rue d'Alésia, pas très loin de l'hôpital Broussais ) expliqua à ma mère venue demander une aide psychologique que j'étais intelligent (125 de QI ) mais une "lavette" (sic) souffrant du complexe dOedipe, que c'était la raison pour  laquelle que je ne voulais plus comme avant dormir seul dans ma chambre et exigeais de dormir la lumière allumée. J'ai rapporté plus en détail cette affaire sur mon blog (blog de léon - pierre cretien (voir aussi autres articles 103012573 html)

 

J'ai ecouté Clémentine Autain ce matin (07.09.12) sur France-inter.  C'est pourquoi j'ai envoyé le texte ci-dessus au site consacré au  Manifeste contre le viol des femmes, car il n'y a pas que les jeunes et jolies femmes à être dskanisées. Il y a aussi les femmes "bonnes à tout faire" et des femmes du troisième âge qui sont violées en Institution, avec le silence complice des responsables et des médecins.

 

Parmi les violeurs, les médecins ne sont d'ailleurs pas les derniers à être de la partie : une de mes amies m'a dit avoir été dskanisée  par celui qu'elle avait été consulter alors qu'elle était sa dernière patiente. C'était sa façon de procéder, pour terminer ses consultations en beauté selon ce qu'elle m'a raconté (et elle n'est pas la seule  à m'agvoir fait ce genre de confession). Elle n'a pas osé aller porter plainte, et pas non plus osé en parler à son mari, de peur qu'il n'aille le tuer : elle ne voulait pas que son compagnon aille en prison  à cause de "ça" !

 

Ce texte est celui légèrement modifié et augmenté que j'ai envoyé ce matin aux militantes du Manifeste contre le viol  pour signaler (si on ne le sait pas) que l'Ordre des médecins protège les praticiens qui se livrent a de telles pratiques (Cf. Google 73331815 html et .

108281777 html )                                      Dr. Pierre Cretien Tel 0678 58 96 21

 

..............................................................................

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens