Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2014 2 07 /10 /octobre /2014 09:11

Circonstances de découverte : En 1990, une "erreur de diagnostic" (dixit le responsable du Service où celle-ci fut commise) consécutive à une "petite erreur d'appréciation" (dixit en 1992 le responsable du bureau de presse de l'Ordre des médecins du Val-de-Marne Patrice Bodenan) faite par un chirurgien  "de banlieue"  (sic, dixit le Pr. André Lienhart, commis expert en complément du Pr. René-Claude Touzart), en fait une opération hautement fautive et surfacturée, à visée lucrative réalisée à la Clinique Elmelik par un pseudo chirurgien orthopédiste et  par laquelle les 14 articles de la Charte du Droit des Patients hospitalisés ont sans exception été violés (mais  à l'époque cette Charte n'avait pas encore été promulguée) a initié - à mes dépens, mais heureusement pour les malades - la découverte, ou plutôt de la redécouverte, du très commun et par conséquent très important syndrome de "carence vitaminique B12 avec test de Schilling normal", une découverte faite en 1973 par Doscherholmen, mais curieusement longtemps "restée sans suite" (selon Emmanuel Andrès et al. en 2010)   

J'ai du fait de ces erreurs (ou "errements diagnostics") payé très cher le fait d'avoir en 1990 dû intervenir en tant que médecin pour corriger, en les contrecarrant, les directives  mortifères que les neurologues de l'AP-HP avaient adressées à un gériatre de l'AP-HP, de faire comme eux que semblant d'administrer à mon père, sous prétexte qu'il ne souffrait pas de la maladie de Biermer mais d'une "atteinte diffuse du système nerveux" (sic) au dessus de tout recours thérapeutique.

Cette "ATTEINTE DIFFUSE DU SYSTEME NERVEUX" (Cf. le libellé de leur conclusion site n° 69970222 html) relevait soi-disant d'une "encéphalopathie vasculaire" (sic) compliqué d'une prétendue "DTA" (Démence de Type Alzheimer).

 

Le traitement normalement dévolu à la maladie de Biermer lui fut obstinément refusé cependant qu'il souffrait, comme il était cliniquement évident et comme je m'étais obstiné à le leur faire remarquer,  d'un "syndrome de carence vitaminique B12 avec test de Schilling normal" (syndrome depuis 2013 dénommé syndrome NDB12PP).

Il s'agit d'un syndrome que j'ai incidemment - par "serendipité" - alors mis en évidence du fait que mon intervention s'était, en septembre 1990, à la surprise générale" (dixit le Dr. Michel Serdaru) montrée extraordinairement efficace avec un traitement qui n'avait  coûté guère plus que le prix d'un paquet de cigarette (le malade récupéra avec celui-ci dans les mois qui suivirent mon intervention un MMSE à 30/30  contre 22/30 lors de son admission à l'hôpital Charles-Foix).

S'en est à mon encontre suivi de ruineuses persécutions ordinales, l'Ordre me reprochant d'être un "mauvais Confrère" pour n'avoir pas empêché le malade de porter l'affaire devant les tribunaux cependant qu'il avait été averti de ce que les médecins qui l'avaient illicitement estropié avant son hospitalisation en neurologie à Bicêtre jouissaient de "protections en hauts lieux".

La "chargée des relations de l'hôpital Bicêtre avec la clientèle" (sic, cette fonction semble avoir été sopprimée depuis) m'accusa quant à elle - vraisemblablement en concertation avec le responsable du Service de neurologie défaillant - d'avoir moi-même sciemment provoqué la maladie du patient "par antisémitisme" (resic, voir www.NDB12PP, l'article n°108281777 html et le "blog de leon - un non-lieu abusif").  

Un non-lieu requis par le parquet de Créteil, qui vint confirmer que de "hautes protections" couvraient la Clinique des Elmelik (selon la police à l'Haÿ-les-Roses).

Curieusement, Andrès et al éprouvent le besoin de préciser dans un de leurs articles qu'aucun "conflit d'intérêt" n'a présidé à la redécouverte du syndrome NDB12PP, alors que celle-ci est restée occultée et généralement méconnue des praticiens,  bien qu'elle soit dorénavant enseignée à la faculté de médecine.  

J'ai en Juillet 2009 rapporté sur le web mes très éprouvants et ruineux démêlés avec l'Ordre des médecins et l‘Assistance Publique. Ils ont fait suite à l'obligation où je m'étais trouvé en 1990, en tant que médecin, de contrecarrer le diagnostic erroné et par conséquent mortifère des neurologues du CHU  Bicêtre. Mon intervention avait, à la surprise générale, aboutie à la restauration des facultés intellectuelles de mon père alors que les neurologues l'avaient étiqueté "ATTEINTE DIFFUSE DU SYSTEME NERVEUX"  (sic)  par "encéphalopathie vasculaire" compliquant une démence de type Alzheimer !  L'Ordre des médecins s'était mêlé de faire croire aux neurologues de Bicêtre que leur ex malade avait porté plainte contre eux alors qu'il n'en était rien : dans le coma lors de mon intervention, il resta longtemps persuadé qu'il leur devait la vie, au point qu'il avait voulu leur faire une donation ! C'était surtout contre le médecins de la Clinique Elmelik qu'il avait axée sa plainte.

Du fait de ces quiproquos, je n'ai pas assez parlé du cas de ma mère, victime depuis une trentaine d'années de traitements tranquillisants (Gardénal* Equanil*, Natisédine, Libium*, Atarax*, Valium 5* etc... plus de 200 mg de Valium* administré au total)  auquel son médecin dit « traitant »  s'était permis, en juillet 1988, d'ajouter du Laroxyl*. Un mélange réputé explosif. S'en était en effet suivi une bouffée délirante, à laquelle succéda une plus grande  désorientation dans le temps et dans l'espace, révélant une maladie d'Alzheimer. Sur ce survînt ce qui arriva à mon père en 1990, qui faillit par deux fois l’envoyer "ad patres", une première fois en juin 1990 du fait de l'opération illicite réalisée par un pseudo-chirurgien de la Clinique Elmelik, une seconde fois du fait de l'impéritie - sinon de la malveillance calculée ? - des neurologues de l'hôpital Bicêtre.

 

Quoi qu'il en soit, mon intervention a finalement  abouti à la re-connaissance du "syndrome NDB12PP", ue découverte qui témoigne de l'excellence de la Recherche médicale en France.  

 

.......................................

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens