Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 16:17

Je vous remercie d'avoir pris connaissance de mes lettres et d'y avoir toujours répondu quand les ministères les plus concernés par mes informations ont préféré les ignorer, n'imaginant pas que le STSMC puisse être une solution au problème de la transition énergétique.

  

Refuser de prendre le STSMC en considération revient à rater l'occasion de libérer la France de la nécessité de recourir massivement à l'importation d'énergies fossiles, donc à manquer un possible redressement économique.



Reste à espérer que cette fin de non-recevoir ne suivra pas le même cours que celui qui avait fait rejeter l’entité nosologique dont j’avais formulée l’hypothèse en 1990 alors que cette entité n'était pas encore connue. 

 

A la surprise générale, mon hypothèse qu'une telle entité puisse exister sans que le test de Schilling ne soit en mesure de la révéler permit à mon père de profiter du traitement qui s'imposait et de récupérer ses facultés intellectuelles. L’entité jusqu’alors inconnue est désormais enseignée sous l’appellation syndrome ''NDB12PP'' (syndrome de non dissociation de la vitamine B12 de ses protéines porteuses). Sa prévalence est en fait deux fois plus importante que celle de la maladie de Biermer, à laquelle elle s'apparente, au point que depuis 2003, depuis que la commercialisation du test de Schilling a été abandonnée, il est parfois difficile de les différencier.



 

Quoi qu’il en soit, c’est d'avoir en août 1990 fait l’hypothèse qu'il pouvait exister des carence vitaminiques B12 avec test de Schilling normal qui permit à mon père de se rétablir en 1990, alors que laissé sans son traitement approprié mon père avait plongé dans le coma. Il était alors dans un état effroyable, et si près de mourir que j‘ai été étonné d'avoir pu le réanimer, et encore plus de le voir récupérer en quelques semaines la presque totalité de ses facultés intellectuelles ! (MMSE à 30/30 en février 1991). Mais hélas non sans de lourde séquelles motrices.



L’entité nosologique en question a depuis fait l‘objet de très nombreuses publications.

 

Les neurologues qui avaient mon père en charge n’ayant rien voulu savoir, ils se sont gardés de publier quoi que ce soit à ce son sujet, de peur de révéler que mon père s’était du fait de leur impéritie retrouvé dans un état absolument effrayant dans leurs Services (voir site 108281777 html) .

-/-

 

Mais revenons en au STSMC, la technique d'exploitation des marnages que j’avais dès juin 2012 proposée au ministère de l'énergie. 

 

Ma crainte à son sujet est qu’il ne suscite ce que m'a valu en 1990 la mise en évidence du ''NDB12PP'', une découverte importante puisqu‘au-delà du cas particulier de mon père, sa reconnaissance permet de sauver la vie du grand nombre de malades qui seraient autrement encore taxés comme mon père l'avait été d’Alzheimer , d' encéphalopathie vasculaire (sic) et d' «Atteinte diffuse du système nerveux» (sic). Le traitement de la maladie de Biermer lui avait permis de récupérer la raison et des fonctions intellectuelles sensiblement normales (cotées 30/30 au MMSE six mois après qu'il a failli mourir),

  

La récupération de ses facultés intellectuelles avait été très mal vécues par les neurologues de Bicêtre qui l’avaient ’’mal étiqueté ’’, ainsi que par les médecins de la Clinique Elmelik, qui précédemment à son hospitalisation à Bicêtre avaient failli le tuer, quoique involontairement. Ils avaient profité de son affaiblissement intellectuel pour lui infliger subrepticement une double opération orthopédique dans des conditions rédhibitoires.

  

La Clinique des docteurs Elmelik était commode aux neurologues du CHU de Bicêtre : leur Clinique acceptait de recevoir en soins de suite les malades devenus encombrants - malades déments ou déclarés en fin de vie. C’est pourquoi les neurologues de Bicêtre étaient intéressés au maintien de son activité. Contrairement à la police de l’Haÿ-les-Roses, qui n’en pouvait mais de ce qui s‘y passait.

  

De la même façon que la découverte et surtout la divulgation des effets délétères du Médiator* avaient valu à notre consœur Irène Frachon d’être menacée de représailles judiciaires, j’ai été menacé de représailles ordinales et judiciaires tant de la part des tenants de la Clinique Elmelik que de la part du Pr. Gérard Saïd, responsable du Service de neurologie du CHU de Bicêtre.

A la différence de ce qu’il en a été pour moi, le Dr. Irène Frachon, dans sa révélation des dangers du Mediator *, a pu bénéficier du soutien de la Revue Prescrire, du soutien de son confrère le député Bernard Bapt eainsi que de celui ministre de la Santé Xavier Bertrand, et même du soutien du Conseil de l’Ordre, ce dont elle ne s’attendait vraiment pas.

Pour en revenir au STSMC, qui permet de récupérer l'inépuisable et immense potentiel énergétique des marnages, rappelons qu’il est opérationnel quelles que soient les conditions atmosphériques. Ce qui n'est pas le cas des très coûteuses éoliennes, au rendement énergétique en comparaison dérisoire.

 

Le STSMC est susceptible de récupérer économiquement le potentiel énergétique des marnages sur des centaines de kilomètres de côtes alors que les barrages ne le récupère à grand frais que sur quelques centaines de mètres : sur les 390 mètres que compte le barrage de l'usine marémotrice de la Rance, 240 mégawatts sont récupérés, ce qui équivaut au quart de la puissance d'un réacteur nucléaire. Il n'est pas difficile de calculer le potentiel d’un système qui permet de récupérer l’énergie des marnages avec le même rendement que cette usine, mais opérationnel sur des centaines de kilomètres de côtes.

Le STSMC ne nécessitant pas pour la récupération de cette énergie la construction de barrage, il ne nécessite pas l’existence d’une baie ou d’un estuaire. La récupération de ce potentiel est de ce fait beaucoup plus écologique et économique tout en étant possiblement massive. Avec cette technique, les marnages sont susceptibles de fournir à la France toute l'énergie nécessaire à sa prospérité économique.

 

A  suivre .

..........................................................

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens