Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2014 5 26 /09 /septembre /2014 17:15

 Tous les reponsables politiques, mais plus particulièrement les députés des départements qui ont vue sur la façade atlantique devraient se préoccuper de savoir comment il est possible de récupérer le potentiel énergétique des marées, ce potentiel étant considérable et quasi inépuisable.

 Deux systèmes innovants sont à même de récupérer ce potentiel bien plus efficacement, économiquement et écologiquement que les barrages. Ce sont deux procédés transférentiels, l'un doté d'une "mémoire de charge", l'autre, sans, donc de réalisation plus simple et donc plus rapidement exploitable : quelques mois suffiraient et suffiront à le mettre en exploitation, pour commencer à titre expériemental, sans qu'il en coûte plus que le creusement d'un seul puits d'exploration pétrolière. 

Les deux systèmes sont opérationnels sur maquettes, mais rien n'empêche qu'ils le soient aussi en vraie grandeur, ni qu'ils soient aptes à résister aux conditions atmosphériques extrêmes. Ils sont et seront en effet dans leur principe et par construction insensibles ou très peu sensibles aux tempêtes et à la corrosion. 

Ces deux systèmes ne sont en outre pas limités dans leur fonctionnement par la nécessité  d'une baie. Ils pourraient et pourront à terme, lorsque le parc automobile sera électrifié, fournir à la France de quoi se dispenser d'importer ou d'exploiter des énergies fossiles, et même d’exploiter l'énergie nucléaire. 

 Contrairement aux éoliennes, l'énergie qu'ils sont susceptibles de fournir ne sera pas aléatoire. Elle sera totalement prévisible, programmable en fonction des besoins locaux ou généraux, ou disponible à l'exportation.

Les installations ne gêneront aucunement la circulation maritime et s'intégreront au paysage. Elles pourront même être rendues totalement invisibles, contrairement aux éoliennes.

Il est d'ailleurs étonnant, et il doit même sembler invraisemblable aux lecteurs que ces deux systèmes n'aient pas été découverts et mis en service plus tôt. Dès le début du vingtième siècle, la technique le permettait.

Voir dans les derniers articles du « blog de leon - pierre cretien » comment une autre découverte, importante dans le domaine de la santé, aurait aussi pu être faites bien plus tôt qu’elle ne l’a été.

Dans le domaine de la physique et de l’ingénierie, un autre exemple de réalisation tardive est celui du laser. 

...............................................................

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens