Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 16:29

Je me permets de soumettre à l'attention de mes  lecteurs soucieux d'éthique médicale  le cas demaltraitancer qui m'a conduit à créer ce blog .

 

Il a été créé en juillet 2009 pour contrecarrer les menaces de représailles ordinales qui continuaient de peser sur moi. 

 

J'avais en mars1992 signalé ce cas au président du  Conseil de l'Ordre des médecins du Val-de-Marne, le Dr. Pouillard, à la demande expresse de l'avocat de la victime. 

 

A la suite de ce signalement, je me suis trouvé menacé de représailles ordinales par un "haut" représentant  de l'Ordre, le Dr. Patrice Bodenan.

 

Celui-ci les proféra le 27 avril 1992 à l'hôpital Saint-Camille (Bry-sur-Marne), où il m'avait illicitement donné rendez-vous. Il les proféra en me tendant une carte de visite grand-format  bardée de titres ronflants. Il était l'ami des agresseurs et avait spécialement été désigné par le président du Coneil de l'Ordre du Val-de-Marne en tant que  celui-ci savait qu'il était un ami des agresseurs de la victime.

 

Après avoir déménagé en Bretagne, j'ai à plusieurs  à plusieurs reprises trouvé mes serrures de porte fracturées. J'avais mis ces évenements sur le compte de ceux qui m'avaient promis des représailles pour avoir failli à ce qu'ils appelaient des ‘‘devoirs de confraternité"

  

Le premier article est ainsi répertorié Google 34640255 html. Il  s'intitule "maltaitances envers les personnes âgées"  Je ne sais pourquoi il est devenu problématique de le consulter. Mieux vaut passer par le site  73331815 html, qui le reproduit.



Mon crime ?

 

J'avais indûment (?) sauvé la vie de mon père en septembre 1990 alors qu'il était hospitalisé dans un Service de l'Assistance Publique, promis par ses médcins à la mort après les mauvais traitements qu'il avait subi dans une Clinique protégée "en hauts lieux’’ (voir aussi à l'article 108281777 html).

 

Mon père était, selon les dires des praticiens hospitaliers qui l'avaient recueilli, ‘‘de toute façon promis à une inéluctable  dégradation’’. Ils avaient apparemment raison. Jusqu'à ce que, en tentant d'alimenter le malade, madame Pondu, la Surveillante du Service où mon père avait été évacué pour qu'il y finisse ses jours, remarque avec moi qu'une glossite - dite de Hunter , très caractéristique de la maladie de Biermer - participait de son anorexie.

 

La Surveillante comprit immédiatement que continuer à ne que faire semblant devant moi, ainsi qu’elle en avait la consigne, d'administrer au malade la cobalamine, était criminel. La cobalamine, c'est-à-dire la vitamine B12, est en effet le traitement spécifique indispensable à la survie des malades atteint de la maladie de Biermer.



C'est ainsi qu'en me faisant savoir qu'elle avait réçu cette consigne, j'ai pu

in extremis intervenir pour empêcher mon père de succomber à la mort  atroce à laquelle l'avaient promis ses médecins.

 

Du fait de mon intervention, mon père non seulement put se rétablir en quelques semaines, mais regagner 30/30 au MMSE (un test d'efficience intellectuelle), et d'être ainsi par lui-même en mesure de porter plainte. C’est sa plainte qui me valut d'être contré et persécuté par l'Ordre des médecins et les fautifs, puis lourdement moqué par la justice, comme par hasard représentée par Michel Barrau, au motif que j'avais " impulsé la plainte de mon père" (sic, l'ordonnance de non-lieu prononcée le 3 juin 1998).

 

Mon grand crime est donc de n'avoir pas empêché mon père de porter plainte.

 

Ainsi fonctionne au pays des DDH une ploutocratie médico-judiciaire non indépendante des pouvoirs politiques.

 

Les mauvais traitements que mon père avait subi l'avaient rendu gravement invalide. Ils lui avaient fait perdre son autonomie tout en mettant lourdement à mal ses finances au bénéfice de celles de ses agresseurs, une équipe de sulfureux praticiens, très fortunés, connue à Henri Mondor sous le nom de "la fine équipe des pieds nickelés". Une équipe dont l'un des membres se permettait, au sein de sa Clinique, à l'Haÿ-les-Roses, de violer à tire-larigot les parturientes. L'Ordre des médecins et la justice n'y trouvaient rien à redir,  l'Ordre abritant en son sein des violeurs et des pédophiles.



Cette institution, gardienne des bonnes mœurs praticiennes, s'est en ces circonstances acoquinée avec les praticiens qui avaient failli (ou voulu ?) tuer mon père.  Ceux-ci se réclamaient et de IFREM et de l'INSERM, puis fondèrent Espace Éthique de l'AP - HP. dans les années suivantes.



Selon l'Ordre, alors représenté par les Drs. Jean Pouillard et Patrice Bodenan ? il aurait fallu que j'empêche mon père de porter l'affaire en justice pour ne pas déroger au "devoir de confraternité".



L'Ordre et le Maire de l'Haÿ-les-Roses Marc Méchain savaient depuis belle lurette les exactions des médecins de cette Clinique. Non seulement l'Ordre et la Mairie laissaient faire, mais la protégeaient en dissuadant, par des menaces, les victimes de maintenir leur plaintes. Les Drs Jean Pouillard et Patrice Bodenan°°° se chargeaient de la besogne.

 

L'Ordre en avait profité pour s'en prendre, en même temps qu'à moi, à ma Consœur Catherine Bonnet, qui avait cherché m'aider cependant qu'elle aussi avait procédé à des signalements. Voir "L'Enfance Muselée", aux éd. Moll, Toulouse, 2007, et sur Internet les persécutions dont elle-même a été l'objet en 1999.



Je n'ai pas ménagé ma peine pour que ce qui est rapporté dans mon blog puisse être pris en considération par les Ministères concernés (Santé et Justice).

...............................................................................................................................

P.S. J'ai été stupéfait du culot de l'Ordre des médecins lorsqu'il a voulu faire croire à l’opinion dans une manipulation qu'il poursuivait implacablement les professionnels qui se livraient à des agressions sexuelles sur les patients. Il réussit, malgré l'absurdité évidente de l'accusation, à faire poursuivre et incarcérer le Dr. Daniel Fouchard par une justice qui curieusement s’est prêtée à cette incroyable manipulation.

 

 

 

 

                                       Dr. Pierre Cretien

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens