Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

I - Prologue : 

 

Selon le Professeur Jacques Soubeyrand, gériatre à l'hôpital Sainte Marguerite (13 274 MARSEILLE), depuis une vingtaine d'années, la maltraitance des personnes âgées a pris des proportions épidémiques (Cf. "On tue les vieux" et "Douze gériatres en colère", aux éditions Fayard).

Le Pr. Soubeyrand écrit : << Un sinistre secret  recouvre ces réalités. Une telle occultation implique tous les niveaux de la société, médecins et médias compris >>.

 

Au C.H.U. de Mantes-la-Jolie, les assassinats de malades, commis en trop grand nombre, contrairement à beaucoup d'autres, n'ont pu être occultés, mais seule Christine Malèvre fut incriminée.

 

Le 28 septembre dernier, une femme est décédée à l'hôpital de Bourg-en-Bresse sans avoir reçu les soins nécéssaires à son état. Son mari a porté plainte. D'après les informations radio-diffusée, la prise en charge de la malade a été  "conforme aux recommandations". Quelles recommandations ? Celles relatives à ce qui met des gériatres en colère ? 

 

Le cas ci-après rapporté, qui relève aussi de la non-assistance volontaire à personne en péril, corrobore les déclarations du Pr. Jacques Soubeyrand. L'exécution du malade fut déguisée en euthanasie passive, et après échec, faussement présentée par le Pr. G. Saïd comme une erreur de diagnostic.

 

Le fait qu'il ait presque immédiatement été suivi de la mise en place par l'Assistance Publique d'un "Espace Ethique" (sic) paraît d'autant moins être une coïncidence que cet "Espace" (ou écart) a été confié au Chef du Service dans lequel cette torturante euthanasie avait été programmée. 

 

Reste à en expliquer les motifs :

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens