Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
12 mars 2013 2 12 /03 /mars /2013 15:42

Un instituteur  avait paraît-il  eu l'idée de poser  le problème proposé par Gustave Flaubert à sa soeur Caroline en 1941 (il avait alors 21 ans)  de trouver l'âge que pourrait avoir le Capitaine d'un bateau d'après les paramêtres portant sur les dimensions de celui-ci et la nature de sa cargaison. L'instituteur  aurait  eu la surprise de constater que les élèves avaient trouvé réponse au problème.

 
Un problème  bien plus épineux est d'arriver à  trouver âge à l'Univers à partir de quelques paramètres.  A en croire les cosmologistes, l'Univers - le nôtre, puisqu'il pourrait y en avoir d'autres - aurait, comme le Capitaine de ce bateau imaginaire, un âge. Il aurait vu le jour il y  13,7 milliards d'années.  Le calcul des cosmologistes paraît fondé sur un paradoxe : ils fondent leur évaluation sur temps qu'a mise la lumière pour nous parvenir depuis le "big bang"  (d'après le peu que j'ai compris).


Une création explosive serait  en effet à son début cependant que celle-ci ne saurait avoir eu lieu dans l'espace et le temps puisque ni le temps ni l'espace ne pouvait exister "avant" la survenue du temps et de l'espace. 

 

Comment la lumière de la catastrophe initiale peut-elle dès lors avoir mis 13,7 milliards d'années pour nous parvenir puisque notre système galactique  est compris dans cette   "explosion" . 


Autremet dit, le système solaire et notre galaxie se trouvent  en même temps au centre d'un système et à 13,7 millairds d'années-lumières de son origine, la lumière originaire ayant mis tout ce temps pour nous parvenir depuis  le "big bang" .

 
Problème subsidiare : la vitesse de la lumière dans le vide est, selon des vérifications expérimentales jamais démenties, une constante, quel que soit le référentiel  de la mesure où elle est (actuellement) mesurée.


La constante de gravitation et la vitesse de la lumière n'étaient-elles forcément les mêmes qu'aujourd'hui aux temps anciens  si toutefois création et temps zéro il y a véritablement eu ?  

   
Qu'est-ce qui garanti qu'il en était ainsi il y 1, 2, 3, ou 13,7 millards d'années ? Peut-être cette vitesse était-elle infinie au tout début, ou à l'inverse quasiment nulle, pour croître ou décroître avec le temps jusqu'à sa valeur actuelle ? De même en ce qui concerne la constante de gravitation. Ces deux contantes fondamentales sont-elles indépendantes ou liées l'une à l'autre ?  N'ont-elles pas évoluées au cours du temps.

Et qu'est-ce que le temps pour un photon, qui par définition "voyage  à la vitesse de la lumière ?

Pourquoi Andromède proche de nous paraît-elle se rapprocher de notre galaxie alors que les galaxies lointaines  paraissent s'en éloigner d'autant plus qu'eles sont éloignées ? Autrement dit, faut-il absolument se fier aux apparences ?
Les cosmologistes ne fondent-ils pas leurs calculs sur des apparences trompeuses, de même que l'on a longtemps cru que le soleil tournait  au tour de la terre avant de comprendre que c'était  bien plutôt la terre  qui  tournait autour du soleil, sans cependant qu'il soit absolument faux de croire que le soleil tourne aussi - quoique très peu - autour du centre de gravité du système soleil-terre, le centre de gravité se situant à l'intérieur même du soleil.  
D'autre part le "vide" serait énergétique.  Le vide n'existerait donc pas véritablement. J

e me  demande si la mesure du rayonnement cosmologique ne serait pas la traduction de cette énergie ?

 

Questions probablement trop stupides pour rester posée sur ce blog ,

 

Repost 0
Published by leon - dans cosmologie
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens