Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 18:19

Je me suis rendu  depuis les Côtes d'Armor à CORBEIL-ESSONNES  à la Maison des Créations d'Entreprises (MCE) le 16 octobre dernier pour faire part d'un projet qui mérite d'être soutenu plus qu'il ne l'est, puisqu'il s'agit de mettre à l'épreuve en grandeur réelle un procédé original, opérationnel sur maquette, qui permet de récupérer très massivement l'énorme potentiel énergétique des marées  pour un coût bien moindre que le procédé des barrages, quoique bien au delà de mes  possibilités financières et technologiques. D'autant que j'ai maintenant 75 ans et que j'ai été complètement ruiné du fait qu'il m'avait en 1990 fallu suppléer aux défaillances de mes confrères (je suis médecin) dans la prise en charge de la perte d'autonomie de mes parents.


1°  Le  ''médecin traitant'' de ma mère, qui la ''suivait'' depuis quarante ans, ne voulut soudainement plus la recevoir à partir du moment (en juillet 1988) où elle est devenue trop handicapée par la maladie d'Alzheimer  - ce diagnostic fut authentifiée post mortem 6 ans plus tard -  compliquée d'une cataracte qui la rendait quasi aveugle (1/10 ème),  ce dont son ''médecin traitant'' ne s'était nullement  préoccupé (il lui avait durant tourtes ces années sans interruption aucune prescrit toutes sortes de tranquillisants, ce qui m'avait fait soupçonner que lesdits  tranquillisants, et en particulier benzodiazépines,  avaient joué un certain rôle dans la survenue de sa maladie, ainsi que je l'avais  en 1994 faire savoir au directeur du CEGAP, à l'époque le Pr. François Piette.


2° Le  fait que mon père avait développé en 1990 une sévère  ''carence vitaminique  B12 avec test de Schilling normal'' n'avait pas arrangé les choses  (c'est un type de carence qui était alors méconnu. Il sera appelé  treize ans plus tard,  du fait de l'arrêt de la commercialisation du test de Schilling  «syndrome NDB12PP».
Le retentissement neurologique de cette  carence  avait donné le change et avec  la maladie d'Alzheimer et avec une leuco-encéphalopathie multifocale progressive  - une LEMP, un état qu'ils avaient étiqueté  "ATTEINTE DIFFUSE DU SYSTEME NERVEUX" (sic).


Mon père avait ainsi été laissé pour compte du fait que ces deux entités (l'Alzheimer et la LEMP) étaient (et sont restées) deux entités morbides réputées incurables  cependant que le syndrome NDB12PP est en réalité tout à fait accessible à un traitement simple, comme je l'ai démontré avec  de la maladie de Biermer, pourvu que celui-ci soit, comme dans la  maladie de Biermer, appliqué sans attendre. Ce qui avait  été loin d'être le cas (voir  comment  sinon pourquoi  au site  Web n° 108281777 html)
Le syndrome NDB12PP n'était à l'époque pas encore connu. C'est à l'occasion de la résurrection de mon père sous l'effet du traitement que j'avais dû me résoudre à lui administrer alors qu'il était mourant que cette entité a été initiée,  sinon découverte ou re-découverte.  Cf.  l'article des Dr. Andrès et al. de 2010 qui attribuent cette importante découverte, alors  oubliée, à Doscherholmen en  1973)  et l'article que j'ai dernièrement adressé à la CNSA, en ligne sur le Web au  n° 124894774, sur le ''blog de Leon ''.

 

Voir  pour plus de précisions le site web n° 124894774 html

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de leon
  • : 1° Réflexions sur les impostures et les incohérences des systèmes soignants 2°Réflexions sur les sources énergies écologiques
  • Contact

Recherche

Liens